Fournisseur de contenus audiovisuels gratuits pour les médias

Dépistage du cancer du col de l'utérus Martinique

Du 10 au 28 janvier 2022 - Martinique
Dépistage du cancer du col de l'utérus Martinique on Seprem Productions
1-message-vf.mp3
2-message-vc.mp3
3-chronique-uterus-vf.mp3
4-chronique-uterus-vc.mp3
Pour télécharger les modules, avec le conducteur détaillé et l'avis de diffusion à nous renvoyer :

En janvier, le Centre régional de coordination des dépistages (CRCDC) de la Martinique et l’Institut national du cancer se mobilisent une nouvelle fois contre le cancer du col de l’utérus.
Ce cancer touche chaque année 3 000 femmes en France, dont la plupart ont entre 25 et 65 ans. C’est pourquoi le dépistage est recommandé aux femmes de cette tranche d’âge, sans symptômes, ni antécédents. En Martinique, on dénombre environ 100 nouveaux cas par an. Grâce au dépistage, 90 % des cancers du col de l’utérus pourraient être évités*.

Pour informer les martiniquais(es) sur les bénéfices de ce dépistage, nous vous invitons à (re)diffuser du 10 au 28 janvier 2022, un programme radio en version française et en version créole, proposé par l’Institut national du cancer et le CRCDC Martinique : « La chronique dépistage du cancer du col de l’utérus ».

Au sommaire :

- un message de sensibilisation de 30 secondes (pour les deux versions française et créole) pour encourager le dépistage et inciter les martiniquais à s’informer auprès du CRCDC Martinique (Important : ce spot peut être diffusé de façon autonome) ;

- une chronique d’information de 3’50’’ (version française) et 2’30’’ (version créole) sur le dépistage du cancer du col de l’utérus, avec l’éclairage du Docteur Jean-Luc Fanon, conseiller médical du CRCDC La Martinique.

Important : un logo et des bannières accompagnent cette campagne pour vous permettre de promouvoir le programme sur votre site et/ou vos réseaux sociaux. 

Important
Si vous souhaitez réaliser vous-même un reportage ou une interview sur la thématique du programme, merci de l'indiquer sur le formulaire en ligne, nous vous mettrons en relation avec le service de presse qui vous aidera à monter votre sujet.